Natalia de Chabert

Une passion, un métier…

Natalia de Chabert, ostéopathe équin, Sud-Ouest de la France

Dans la lignée de mon interview de Sébastien Buxant, j’en ai profité pour aller interroger Natalia de Chabert, ostéo équin elle aussi, qui a un parcours un peu différent et donc des réponses un peu différentes mais tout aussi intéressantes à apporter d’un point de vue « ostéo ».

En plus elle a le bon goût d’être propriétaire d’une welsh cob, Alizé du Gui Nel (je note une sorte de connexion « Gui Nel – ostéopathie », rapport que ma copine Marie, ostéo humaine quant à elle, est également propriétaire d’un petit sublime, Ungaro du Gui Nel), bref je m’égare, Natalia possède donc une welsh cob, et aussi une jolie pur-sang, que des races britanniques, normal étant donné qu’elle a suivi ses études outre-Manche! Enfin je la laisse vous en dire plus…

Ca fait combien de temps que tu es ostéopathe pour animaux ?
Tu as suivi quelle formation?

Je suis ostéopathe animal depuis fin 2007 et j’ai fait une licence en ostéopathie animale à l’ESAO (European School of Animal Osteopathy).

Pourquoi et comment tu en es venue là?

Je suis devenue ostéopathe suite à la rencontre avec une ostéopathe équin. J’ai été fasciné par ses soins donc je me suis renseignée auprès de l’école qui l’avait formée, ça m’a plu donc je me suis inscrite. Ce qui est bien c’est que j’allie ma passion à mon métier.

Ca apporte quoi en plus l’equine science par rapport à ta formation initiale?

L’ostéopathie est une médecine très spécifique et spécialisée et je souhaitais élargir mes connaissances du cheval. Du coup, quand j’ai eu l’opportunité de reprendre mes études pour en apprendre encore plus sur ce magnifique animal qu’est le cheval, j’ai foncé. Ça m’a permis de voir le cheval sous des formes que je n’avais jamais exploré auparavant.

(oui il faut préciser que Natalia, outre son diplôme d’ostéopathe, possède également un master en Equine Science de Hartpury College à Gloucester, en Angleterre. Ces gens charmants que sont les Anglais ont en effet eu le bon goût de faire un master dédié à la connaissance générale du cheval)

la suite  sur : https://www.saddlefitting.fr/archives/2012/02/14/23519191.html