Articles

Certification titre diplôme ostéopathie animale | ESAO FRANCE

AVEC ESAO FRANCE : ACCÉDEZ À VOTRE FORMATION AU DIPLÔME OSTÉOPATHIE ANIMALE CERTIFIÉE


SASU EUROPEAN SCHOOL OF ANIMAL OSTEOPATHY FRANCE
est
organisme certificateur du titre national “ Ostéopathe pour animaux ”
enregistrée au RNCP (Publié au JORF du 21 Avril 2017), Niveau II et Niveau 6 pour l’Europe (CEC)


ANCIENS ÉLÈVES ET PROFESSIONNELS :
Cette certification est également accessible par le biais de la VAE,

vous pouvez dès à présent demander votre dossier via notre formulaire
Pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter :

Téléphone : 02 31 61 97 08

email direct : esaofrance@orange.fr

À VOIR EN PAGE 4 LIGNE 17 :

JO_RNCP_OSTEOPATHIE-ANIMALE_ESAO

RNCP-DOA-ecole-osteopathie-animale-ESAO

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ESAO ECOLE OSTEOPATHIE ANIMALE à Lisieux

ECOLE OSTEOPATHIE ANIMALE ESAO déménage rue de la Gare à Lisieux

ESAO “European school of animal osteopathy” actuellement basé sur la zone commerciale de Lisieux se déplace. L’occasion pour nous de cerner un peu plus son savoir-faire.

ESAO est à ce jour la seule ECOLE OSTEOPATHIE ANIMALE bilingue au monde. On peut lui accorder le titre de numéro 1 mondial. Elle est installée à Lisieux depuis trois ans mais elle est implantée à Brighton en Angleterre, depuis 1993. Cette année est donc sortie la première promotion de diplômés sur les terres augeronnes.

POURQUOI CETTE ÉCOLE ?

Quand on demande au fondateur de l’école, Jean-Yves Girard, comment il a eu l’idée de créer une telle école il répond simplement : « J’étais ostéopathe de profession pour les chevaux et je me suis rendu compte sur le terrain qu’il n’existait pas de professionnels compétents dans ce milieu. » En 2011 l’ostéopathie animale est reconnue pour les non vétérinaires, c’est l’occasion de fonder l’école. L’ostéopathie est une médecine à part entière complémentaire des vétérinaires.

LA FORMATION DANS NOTRE ECOLE OSTEOPATHIE ANIMALE

L’ESAO forme des jeunes professionnels au métier d’ostéopathe pour plusieurs des animaux domestiques comme le chat, le chien mais aussi pour les bovins par exemple. Les élèves apprennent non seulement grâce aux cours théoriques mais aussi avec de la pratique. Ils sont sur le terrain plusieurs jours par semaine. Des partenariats ont été créés avec plusieurs centres pratiques de la région. Les futurs ostéopathes vont aussi au moins trois semaines en Angleterre durant leur cursus. L’examen théorique se déroule lors de la quatrième année tandis que l’examen pratique s’établis la cinquième et dernière année par une soutenance et un mémoire de fin d’étude.

Un endroit pensé depuis le début…

La rue de la Gare est le lieu qui a retenu l’attention de Jean-Yves Girard depuis le début. C’est une vraie école de 1 200 m². Elle pourra accueillir plus de 200 élèves. « Grâce à ce lieu, les conditions d’étude seront optimisées et l’enseignement modernisé. La question de proximité entre aussi en jeu : la gare, à quelques mètres, permettra aux élèves de rentrer plus facilement chez eux. Le centre-ville est lui aussi plus accessible. » explique le fondateur d’ESAO. Il n’a qu’un seul objectif : la qualité de la formation. « L’ESAO a formé plus de 500 ostéopathes dans le monde, nous devons former des professionnels d’excellence. »

La rentrée ESAO ECOLE OSTEOPATHIE ANIMALE se fera dans les nouveaux locaux le 22 septembre prochain.

source article :

Le Pays d'Auge

Nouvelle école supérieure ostéopathie animale ESAO

L’ESAO école supérieure ostéopathie animale ouvre ses nouveaux locaux à Lisieux

Votre véritable école française supérieure en formation ostéopathe pour animaux !
est fière de vous annoncer l’ouverture de ses nouveaux locaux de formations aux métiers de l’ostéopathie animale, des locaux flambants neufs situés à une cinquantaine de mètres seulement de la gare de Lisieux. Grâce à sa présence en centre-ville les nouveaux locaux ESAO offrent ainsi une situation idéale pour l’étudiant en formation au métier d’ostéopathe pour animaux et ostéopathie équine.

La dynamique du changement  pour notre école supérieure ostéopathie animale ESAO :

  • Pour le confort de l’étudiant et la haute technicité de la formation d’ostéopathe pour animaux.
  • Des locaux plus grands et plus modernes
  • De nouveaux espaces dédiés exclusivement à l’ostéopathie animale fondamentale
  • Une belle cafétéria pour la petite restauration et pauses café…
  • Des salles de formations spacieuses et moderne
  • Des équipements pédagogiques de dernière génération
  • Une salle informatique et recherches
  • Une salle pour les travaux pratiques de biologie
  • Espace « musée » : présentation de l’évolution animale
  • Une bibliothèque spacieuse qui allie larges espaces de travail et d’études, calme et convivialité.

La charmante ville de Lisieux propose de nombreux points de restauration et des facilités de transports.
La gare SCNF dessert Caen, Deauville, Cherbourg, Paris…

Découvrez les formations ostéopathie animale de l’école supérieure ostéopathie animale ESAO EUROPEAN SCHOOL OF ANIMAL OSTEOPATHY

La cinquième année de formation osteopathe pour animaux : un véritable atout !

FORMATION OSTEOPATHE POUR ANIMAUX : ESAO INNOVE !

ESAO (EUROPEAN SCHOOL OF ANIMAL OSTEOPATHY) VOUS APPORTE TOUTE SON EXPERTISE DU MONDE DE L’ OSTÉOPATHIE ANIMALE ET DE L’ OSTÉOPATHIE ÉQUINE AU COURS DE CETTE CINQUIÈME ET ULTIME ANNÉE DE FORMATION AU MÉTIER D’OSTEOPATHE POUR ANIMAUX !

ESAO, votre école européenne de formations en ostéopathie pour animaux vous propose une cinquième année de formation à temps complet d’ostéopathe pour animaux  permettant d’appréhender votre futur métier de thérapeute en véritable adéquation avec la réalité du terrain. Une cinquième année forte et riche d’enseignements constituant ainsi un véritable et indéniable atout pour la réussite de votre future vie professionnelle d’ostéopathe équin et ostéopathe pour animaux !

ESAO  Ecole Européenne d’Ostéopathie Animale accompagne l’étudiant tout au long de l’année, aussi bien sur le plan pratique que théorique. L’étudiant aura des tuteurs tout au long de cette cinquième année de formation à temps complet. Le tuteur est disponible pour son élève et joignable facilement par téléphone ou email pour le conseiller et l’accompagner sur ses consultations journalières. Chaque étudiant changera de tuteur chaque période de 3 mois environ, permettant ainsi d’analyser plusieurs approches et de développer lui-même sa personnalité de praticien.


Les tuteurs sont nommés par l’école. L’étudiant devra remplir un rapport de consultation et une fiche santé par animal. Chaque semaine, il adressera également à l’école une copie de ses rapports et fiches de soins.

L’étudiant pourra avec son tuteur regrouper les consultations. Ces consultations seront exécutées par le tuteur et directement facturées par celui-ci aux clients. Ce client sera réservé à l’étudiant et en aucun le tuteur ne pourra refaire une consultation sans l’accord préalable de l’étudiant. Ces consultations se feront dans un but pédagogique afin de permettre à l’étudiant de pratiquer dans les meilleures conditions possibles. À la fin de chaque période le tuteur adressera à l’E.S.A.O. un rapport d’activités concernant l’étudiant ainsi que ses commentaires.

Chaque module de l’étudiant sera composé d’une journée de remise à niveau théorique et d’une journée de remise à niveau pratique. Pendant ces deux journées seront évoqués à la fois les difficultés de l’étudiant et l’analyse de ses rapports.

En cas de besoin il pourra être organisé des journées supplémentaires tant sur le terrain qu’en cours théoriques.

Ostéopathie animalière et médiation animale

L’ostéopathie est une solution qui dans ma pratique d’intervenante en médiation animale est devenue indispensable !

Voici la première partie d’un article rédigé par Maud Penasa, ostéopathe animale pour Coeur d’Artichien.
  1. L’ostéopathie

Pouvez vous nous décrire sur quels principes fondamentaux se basent l’ostéopathie ?

Les principes de l’Ostéopathie sont ceux basés sur la philosophie d’Andrew Taylor Still au siècle dernier. Précurseur, il a mis en évidence que le corps est un tout et que la maladie n’intervient que quand ce tout rencontre des difficultés d’harmonisation, que son équilibre propre est perturbé et connait donc, des dysfonctions.

En Ostéopathie Animale, nous en utilisons une dizaine qui tous respectent une valeur : respect du corps du patient et du patient lui-même. Ainsi, nous veillons à la non-douleur, au traitement non invasif (Caractérise un acte médical ne comportant pas de passage à travers les tissus cutanés (peau), les muqueuses (couche de cellules recouvrant l’intérieur des organes creux en contact avec l’air)), au respect de l’intégrité du patient et surtout, à l’entièreté du corps et du traitement.

En effet, considérant que tous les systèmes de l’organisme sont en relation étroite et fonctionnent en interdépendance, le sang qui d’une manière ou d’une autre est véhiculé partout dans l’organisme, doit donc être sain, en quantité suffisante et en qualité optimale afin d’approvisionner, nourrir, enrichir toutes les structures qui appartiennent à tous les systèmes, qui permettent ensemble, le bon fonctionnement de l’organisme.


En quoi l’ostéopathie animalière est différente et spécifique de l’ostéopathie humaine ?

L’Ostéopathie animale dépend de la collaboration du patient, qui elle-même dépend de l’approche dudit patient. En effet, un animal ne dira pas directement ni de manière intelligible, qu’il a mal ni où il a mal. Très souvent, nous intervenons sur des animaux qui ont des dysfonctions anciennes pour lesquelles ils ont mis des compensations en place depuis un certain temps. Lorsqu’ils expriment leur gêne, souffrance ou restriction, ils sont dans une impasse et n’arrivent plus à fonctionner tout seul et normalement si l’on peut dire.

Il faut donc inévitablement prendre en compte cette donnée de souffrance/communication propre à l’animal.

D’autre part, les animaux, en l’occurrence les mammifères pour lesquels nous travaillons, ont une locomotion particulière en fonction des espèces, et vivent une « horizontalité » toute différente de la « verticalité » des humains. Nous axons donc notre travail sur leur biomécanique particulière et aborderons nos patients avec un tact et un toucher non invasif ; en effet, ils sont seuls capables de nous retranscrire les informations du corps que le patient ne peut pas rendre intelligibles pour les humains.

Qu’avez vous fait comme formation pour devenir Ostéopathe animalière ?

J’ai fait une Licence d’Ostéopathie Animale dans un premier temps, à l’European School of Animal Osteopathy (en Angleterre). Puis, après avoir présenté et soutenu mon mémoire de fin de premier cycle, j’ai souhaité commencer à travailler.

La frustration quant à certaines techniques et certaines connaissances que je touchais du doigt mais ne maitrisais pas, m’a conduit à faire en même temps, le Master I d’Ostéopathie Animale délivré par l’European School of Animal Osteopathy (ESAO). J’ai poursuivi dans la foulée avec le Master II dont j’ai validé les écrits et la pratique en juin 2010. Je vais proposer et présenter mon mémoire de fin de deuxième cycle en juin de cette année. Par la suite, je souhaite intégrer la première promotion pour le Doctorat que nous cherchons à mettre en place dans les deux ou trois prochaines années.

Existe-t-il différentes écoles d’ostéopathie animale en France et en Europe ? En quoi sont-elles différentes ?

En France malheureusement, il n’existe pas la même formation que celle que j’ai suivi; cette dernière bénéficie de l’agrément et des accréditations pour l’enseignement supérieur et les hautes études en Europe. De plus, elle bénéficie de la reconnaissance de son sérieux et de son ancienneté.

Une poignée d’écoles fleurit en France fréquemment qui ne proposent pas une formation suffisante ni complète (seulement certaines techniques), ou pire, qui sont ouvertes par des gens qui ne sont pas ostéopathes.

La kinésithérapie, le shiatsu, l’étiopathie, la médecine vétérinaire sont des approches particulières apportant des soins spécifiques. Il en va de même pour l’Ostéopathie. Il est donc difficilement envisageable de former des ostéopathes quand on n’entend rien à la philosophie ni aux principes propres à l’Ostéopathie.

La suite : Ostéopathie et Médiation Animale prochainement sur www.coeurdartichien.fr

Maud PENASA ostéopathe pour animaux
tel : 06.77.10.09.17
Région Grand Ouest

Chloé Corrias, ostéopathe pour animaux

Chloé Corrias, ostéopathe pour animaux

C’est curieux comme il arrive parfois qu’on suive une voie qui semblait tracée juste pour nous. Chloé Corrias, 26 ans, est ostéopathe pour animaux. C’est quoi ? Une forme de thérapie basée sur des manipulations du squelette, des organes ou des muscles de plus en plus demandée, en complément des soins vétérinaires, du maréchal ferrant et de la dentisterie animale (si si ça existe aussi!)
Les vocations nées dans la plus tendre enfance ont parfois ce je-ne-sais quoi de brillant dans l’exercice, d’authentique dans la volonté, qui mènent à ne faire qu’un avec son travail. Chloé est de ceux-là. Pratiquer l’ostéopathie pour animaux en France, ce n’est pas facile car le métier est encore peu reconnu, comme cela l’était il y a encore une quinzaine d’années pour les ostéopathes pour humains… « Ils se sont battus pour obtenir un statut, mais notre tour viendra, cela commence à changer. » On l’espère pour elle, après 7 années d’études et une parfaite connaissance de l’anatomie animale. Chloé est spécialisée dans les soins aux chevaux, et ce n’est pas du tout un hasard. Elle parle de son métier avec toute la passion qui la nourrit, notamment celle de l’équitation depuis toute petite. « J’ai décidé de faire ce métier lorsqu’à 16 ans j’ai compris que mon cheval aurait besoin d’un ostéopathe toute sa vie. L’avoir observé manipuler l’animal, lire le bien-être qu’il lui procurait… C’est là que j’ai su que ce métier serait ma vie. » Dès lors, il n’y a plus eu de place pour autre chose.

Cure de bien-être pour cheval… et cavalier

La jeune femme n’a pas de cabinet, mais se déplace chez les propriétaires ou dans les clubs équestres. Elle travaille aussi pour une association (de vieux chevaux sauvés de l’abattoir en raison de leur passé de champions) « mais je vois aussi des chats et des chiens  ! » assure-t-elle. On vient la voir pour des problèmes de direction, des traumatismes liés à une chute, des symptômes digestifs (particulièrement graves chez le cheval). C’est la même chose que pour les humains, mais avec tout le travail de relationnel en plus, avec le propriétaire de l’animal.

« Parfois, en observant les cavaliers, je comprends mieux ce qui arrive au cheval! Certains sont trop stressés, ou simplement trop lourds pour leur monture. Les propriétaires ont aussi beaucoup besoin d’être rassurés car ils ne savent pas décoder tous les symptômes inhabituels et ont un peu tendance à paniquer. Un cheval ressent les émotions de l’homme, il est aussi capable de se montrer dominateur. C’est tout aussi dangereux avec le chien mais c’est moins fréquent car c’est un animal domestiqué. » Elle sait les écouter, elle devine leurs souffrances, leurs petits et gros bobos, avec pour seul instrument de travail son propre corps. Sous nos yeux, elle s’arc-boute sur le genou d’une jument boiteuse et tire la patte de l’animal en arrière… jusqu’au craquement libérateur. « Ouïe ! » pensons-nous, « merci » semble lui dire l’animal dans un bâillement (dans ce cas précis, c’est un signe significatif de bien-être chez les chevaux).

Et Robert Redford dans tout ça?
C’est vrai que dans le centre équestre luxembourgeois où Chloé nous reçoit, il ne manque plus que lui. Rivière, collines et prés verdoyants… les animaux sont ici en cure « de Lux ». Son personnage dans « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » était un « chuchoteur », un éthologue, quelqu’un qui étudie le comportement animalier. L’ostéopathie équine est une médecine. Avec la médecine vétérinaire, ces trois méthodes sont dissociables mais complémentaires, et on arrive à de meilleurs résultats si on les combine. Alors, pas question de confondre Chloé avec une sorte de chaman qui imposerait ses mains ou sortirait un pendule ! L’affaire est sérieuse, les effets immédiats et pérennes, et surtout il n’y a pas d’hypothèse à démontrer. « Quand on a un bassin à remettre en mouvement sur un ardennais, ce n’est pas une prière qui va le faire bouger ! » Un jour, Chloé a sauvé une jument en la faisant tousser (elle avait un bouchon gastro-oesophagien causé par du foin), personne ne savait quoi faire…

Quand elle pose ses mains sur le dos des animaux, la jeune femme cherche la chaleur ou le froid, les différences de texture, comment les organes respirent et le mouvement des tissus. A se fondre dans la douleur de l’animal, elle nous semblerait presque vulnérable, tellement fusionnelle… Du haut de ses 26 ans, Chloé Corrias porte déjà en elle une force de caractère quasi… animale. Mais dans ses yeux lavande, on retrouve une jeune femme sensible, heureuse d’avoir attiré notre œil sur son petit bout du monde…

Pour joindre Chloé Corrias : 06 16 81 23 39 ou +352 621 45 86 41

Rédaction de l’article : Aurélie MOHR-BOOB – La semaine.fr Juin 2011
Vidéo : France 3

Items portfolio